Mer Rouge 2014, St John Reefs – Red Sea 2014

Mer Rouge 2014, St John Reefs – Red Sea 2014

Mer Rouge 2014, St John Reefs – Red Sea 2014
Mer Rouge 2014, St John Reefs – Red Sea 2014 (en français)

St John’s Reefs, au Sud de la Mer Rouge

A bord de l’Exocet avec Diving Attitude, PHOCTOPUS prend la direction plein Sud pour aller à la frontière du Soudan.

On y trouve une nature aussi sauvage qu’opulente. Outre les beaux tombants couverts de coraux durs et mous explosant de vigueur, Saint John’s, est fréquenté par une vie abondante. On y observe une pléthore de poissons clowns, anges, papillons, nuées d’anthias, balistes, perroquets, tétrodons, ainsi que tortues, murènes, carangues, barracudas et de plus gros prédateurs tels que les requins pointe blanche, soyeux et gris. Ce paradis sous marin est visité par les seuls bateaux de croisière, à l’abri des masses, en raison de son éloignement des côtes.

Outre Saint John’s, cet itinéraire nous emmène sur les hauts fonds de Fury Shoal, avec le fameux site de Chab Claudio, dédale corallien percé de nombreuses grottes et de tunnels qui s’ouvrent sur des platiers lumineux et multicolores. L’Exocet prévoit également un crochet par le récif de Satayeh, célèbre pour sa colonie de dauphins à long bec. Une baignade en leur compagnie est une promesse de moments inoubliables…

Mer Rouge 2014, St John Reefs – Red Sea 2014 (in english)

St John’s Reefs, south of the Red Sea

On board the Exocet with Diving Attitude, PHOCTOPUS heads south to the border of Sudan.

There is a wild and opulent nature. In addition to the beautiful drops covered with hard and soft corals bursting with vigor, Saint John’s is frequented by abundant life. There is a plethora of clownfish, angels, butterflies, swarms of anthias, balists, parrots, tetrodons, as well as turtles, morays, jacks, barracudas and bigger predators such as white, silky and grey tip sharks. This underwater paradise is visited by the only cruise ships, sheltered from the masses, because of its remoteness from the coasts.

In addition to Saint John’s, this route takes us to the high depths of Fury Shoal, with the famous diving site Chab Claudio, a coral maze pierced by numerous caves and tunnels that open onto luminous and multicolored decks. The Exocet also plans a hook through the Satayeh Reef, famous for its colony of long-billed dolphins. A swim with them is a promise of unforgettable moments…

St John’s Reefs with Diving Attitude

Grottes et Corail près de Chab Claudio

Mer Rouge 2013, les épaves – Red Sea 2013, Wrecks Route

Mer Rouge 2013, les épaves – Red Sea 2013, Wrecks Route

Mer Rouge 2013, les épaves – Red Sea 2013, Wrecks Route
Mer Rouge 2013, les épaves – Red Sea 2013, Wrecks Route (en français)

La Route des épaves – Safari plongée du 5 au Mai 2013 dans le Nord de la Mer Rouge.

Elles s’appellent Thistlegorm, Rosalie Moller, Giannis DCarnaticNumidia, Ulysses, Chrisoula K. Il s’agit des principales épaves imposantes que PHOCTOPUS a pu rencontrer dans les eaux égyptiennes, en mer Rouge. Du détroit de Gubal à la réserve de Ras Mohamed près de Sharm el Sheik, à la pointe du désert du Sinaï, un festival de couleurs et de vie sous-marine à bord du Dolce Vita avec Sébastien Salingue.

Certaines épaves sont assez anciennes : le naufrage du Carnatic remonte à 1869 et celui du Numidia à 1901. La plus récente, c’est le Giannis D, un vraquier grec qui a sombré en 1983. La plus chargée d’histoire, c’est celle du Thistlegorm, coulé en 1941 par des bombardiers allemands.

Le 6 octobre 1941, le SS Thistlegorm atteint sa destination finale sous la surface de la mer Rouge. Presque 80 années plus tard, cette épave iconique reste l’un des sites de plongée parmi les plus populaires au monde. L’épave est découverte en 1956 par le Commandant Cousteau. Les premières images sont montrées à Cannes avec la Palme d’Or, « Le Monde du Silence ».

Ce navire à vapeur de 4 898 tonnes, 128 mètres de long, propriété de la Ligne Albyn, avait été construit à Sunderland, en Angleterre, à peine 18 mois avant de couler. Son nom le Thistlegorm signifie « chardon bleu » en gaélique – une signature douce-amère pour son destin dans l’océan.

En juin 1941, après un voyage marchand en Amérique, le Thistlegorm, équipé d’un canon antiaérien de 120 mm et d’une mitrailleuse de gros calibre, est appelé à ravitailler la 8ème armée britannique au milieu des conflits de la Deuxième Guerre mondiale. Partant de Glasgow, en Écosse, l’équipage se dirige vers Alexandrie, en Égypte en faisant un détour par les côtes sud-africaines dans un convoi de 16 navires pour éviter les ennemis en Méditerranée.

Douze mille milles plus tard, et deux semaines après le mouillage à Sha’ab Ali, deux avions allemands larguent des bombes sur la Cale 4 à 1h30 du matin. Le chargement de munitions entraîne alors une réaction en chaîne qui déchire le Thistlegorm. Le navire coule en moins de dix minutes.

Mer Rouge 2013, les épaves – Red Sea 2013, Wrecks Route (in english)

Wrecks Route – Diving safari from May 5 to May 2013 in the North Red Sea.

They are called Thistlegorm, Rosalie Moller, Giannis D, Carnatic, Numidia, Ulysses, Chrisoula K. These are the main large wrecks that PHOCTOPUS may have encountered in Egyptian waters, in the Red Sea. From the Gubal Strait to the Ras Mohamed Reserve near Sharm el Sheik, to the tip of the Sinai Desert, a festival of colours and underwater life aboard the Dolce Vita with Sébastien Salingue.

Some wrecks are quite old: the sinking of the Carnatic dates back to 1869 and that of the Numidia to 1901. The most recent is the Giannis D, a Greek bulk carrier that sank in 1983. The most historic is the Thistlegorm, sunk in 1941 by German bombers.On October 6, 1941, the SS Thistlegorm reached its final destination beneath the surface of the Red Sea. Almost 80 years later, this iconic wreck remains one of the most popular dive sites in the world.

The wreck was discovered in 1956 by Commander Jacques-Yves Cousteau. The first images are shown in Cannes with the Palme d’Or, «Le Monde du Silence».

This 4,898-tonne, 128-metre-long steamship, owned by the Albyn Line, was built in Sunderland, England, just 18 months before it sank. Its name Thistlegorm means “blue thistle” in Gaelic – a bittersweet signature for its fate in the ocean.

In June 1941, after a commercial trip to America, the Thistlegorm, equipped with a 120 mm anti-aircraft gun and a large-caliber machine gun, was called upon to supply the 8th British Army in the midst of the conflicts of the Second World War. Departing from Glasgow, Scotland, the crew headed to Alexandria, Egypt, making a detour along the South African coast in a convoy of 16 ships to avoid enemies in the Mediterranean.

Twelve thousand miles later, and two weeks after anchoring at Sha’ab Ali, two German Heinkell 111 dropped bombs on Cale 4 at 1:30 in the morning. The ammunition load then causes a chain reaction that tears the Thistlegorm apart. The ship sinks in less than ten minutes.

Thistelgorm – Video Henrik Jonsson

S.S. Thistelgorm – 6th October 1941

Giannis d, entre les toles froissées, la faune a trouvé refuge

Philippines 2019 with Abyssworld

Philippines 2019 with Abyssworld

Philippines 2019 with Abyssworld
Philippines 2019 with Abyssworld (en français)

Safari plongée avec Abyssworld aux Philippines, du 11 au 23 Août 2019,   22 plongées inoubliables.

De l’île de Malapascua à la recherche du discret requin renard, en passant par les plages de sable blanc, la biodiversité sous-marine,  la beauté des iles Camotes, les sites de plongées de Cabilao et les excursions terrrestres en jeepney sur l’île de Bohol. Une bangka (bateau philippin à balanciers), le « King » en guise de moyen de transport et de base de plongée. Un voyage magnifique tout en couleur avec des rencontres extraordinaires avec les hommes et les femmes des Philippines.

Les Philippines sont un archipel de 7641 îles, seulement 2000 sont habitées et environ 2400 n’ont même pas de nom!    L’île de Malapascua est une île des Visayas centrales, au centre de l’archipel des Philippines. L’île est située à 7km de la côte nord de Cébu et fait 2,5 km de long et 1km de large, un petit bout paradis.

Après 4h30 de navigation nous découvrons l’île de Malapascua avec ses petits villages de pêcheurs et ses magnifiques plages de sable blanc. Les plongées du matin (très tôt) sont consacrées à la recherche du mythique requin renard tandis que celles de l’après-midi se font sur des récifs colorés et l’île de Gato avec sa grotte, une réserve marine protégée, où foisonnent requin à pointes blanche, serpents de mer zébrés, alcyonaires, coraux, nudibranches, hippocampes, poissons crapauds. Onze plongées dans un courant fort, une vie foisonnante, avec des réels plaisirs pour la macro-photographie.

Les images de nuit des bancs de calmars restent de très bons souvenirs de cette vie animale qui se laisse approcher du moment qu’elle nous est expliquée par nos guides. On notera encore les images de la Galatée de Wally qui permettra à PHOCTOPUS de se voir décerner le 3ème Prix Meilleur Photogtaphe français par l’organisation mondiale Worldshoot Out 2019, à l’occasion du 22ème Salon international de la Plongée à Paris,  le 11 janvier 2020.

Merci Abyss !

 https://www.abyssworld.com/fr/

+ 41 22 733 00 08

Philippines 2019 with Abyssworld (in english)

Diving safari with Abyssworld in the Philippines, from 11 to 23 August 2019,  22 unforgettable dives.

From the island of Malapascua to the discreet fox shark, to the white sandy beaches, underwater biodiversity, the beauty of the Camote Islands, the Cabilao dive sites and jeepney land excursions on the island of Bohol. A bangka (Filipino Balance Boat), the «King» as a means of transport and base for diving. A beautiful journey full of colour with extraordinary meetings with the men and women of the Philippines.

The Philippines is an archipelago of 7641 islands, only 2000 are inhabited and about 2400 do not even have a name!    The island of Malapascua is an island of central Visayas, in the center of the Philippine archipelago. The island is located 7km from the north coast of Cebu and is 2.5 km long and 1km wide, a small piece of paradise.

After 4h30 of navigation we discover the island of Malapascua with its small fishing villages and its beautiful beaches of white sand. The morning dives (very early) are dedicated to the search for the mythical fox shark while those in the afternoon are made on colorful reefs and the island of Gato with its cave, a protected marine reserve, where abound white-tipped shark, zebra sea snakes, alcyonaria, corals, nudibranches, seahorses, frog fish. Eleven dives in a strong current, a great wild life abounding, with real pleasures for macro-photography.

The night images of the squids schools remain very good memories of this animal life that lets itself approach as long as it is explained to us by our guides. We will also note the images of the Wally Galatea which will allow PHOCTOPUS to be awarded the 3rd Prize Best French Photographer. This was given by the world organization Worldshoot Out 2019, on the occasion of the 22nd International Diving Exhibition in Paris, on January 11, 2020.

Thank you Abyss! 

 https://www.abyssworld.com/en

 + 41 22 733 00 08

Diving with Abyssworld King boat

Abyssworld video Malapascua diving trip

Phoctopus Reportage
Video by Stephan Gay

Philippines diving spot island

Les Iles Medes – Medes Islands

Les Iles Medes – Medes Islands

Les Iles Medes – Medes Islands
Les Iles Medes – Medes Islands (en français)

Les Iles Medes – L’Estartit

Les îles Medes (ou Illes Medes en catalan et Islas Medas en espagnol) forment un archipel de sept îles et quelques îlots inhabités à un peu moins d’un kilomètre de la station balnéaire de L’Estartit, sur la Costa Brava, Catalogne (Espagne) en mer Méditerranée. Les îles font désormais parties du Parc naturel de Montgri, des îles Medes et du Baix Ter.

La superficie totale des îles est d’environ 21 hectares. Il n’y a pas de port ni de plage sur ces îles. Les restes de naufrages témoignent d’une présence humaine très ancienne. Et si ces îles ont autrefois servi de base à la piraterie, elles sont inhabitées depuis 1934.

L’archipel est une zone protégée pour la totalité de la surface terrestre ainsi que pour 511 hectares de surface maritime entourant les îles. L’interdiction de la pêche date de 1983 et la protection totale de la faune et de la flore date de 1990. Des dauphins y séjournent régulièrement.

La grande diversité de la faune sous-marine présente dans les Îles Medes constitue un écosystème complexe, grâce à l’hétérogénéité des différents types de fonds et d’environnements qui génèrent une grande variété de niches écologiques occupées par différentes espèces qui y sont adaptées.
L’interdiction d’extraire tout type de ressource de la zone strictement protégée a permis de voir de grandes densités d’espèces, principalement des poissons, qui sont rares dans d’autres endroits. C’est pourquoi les Iles Medes sont devenues un arrêt obligatoire pour tous les plongeurs du monde.

PHOCTOPUS est allé plonger pour la première fois dans cette Aire Marine Protégée en novembre 2011. Les images sont surprenantes dans un milieu très sensible au courant, dans des profondeurs parfois supérieures à 40 mètres, avec une faune foisonnante à souhait pour observer les mérous. Les grottes sous-marines et les cavités multiples de ces îles nous permettent des jeux de lumières qui mettent en exergue les couleurs des gorgones.

En 2012, PHOCTOPUS participe pour la première fois au concours international de photographie sous-marine, MIMA (MEDES, IMATGE I MEDI AMBIENT). Le 5 Juin 2013, sous la Présidence de Christian PETRON ils remportent le Prix Environnement et Originalité. C’est leur première participation internationale sous les couleurs de la Fédération Monégasques des Activités Subaquatiques (FMAS). Ramener un prix environnement à Monaco reste une très belle récompense qui leur permettra de concourir chaque année jusqu’à l’arrêt de la compétition en 2016 pour donner une priorité à la préservation de l’environnement.

Du 21 Mai au 15 Juin 2015, PHOCTOPUS est sélectionné par la Ville de l’Estartit pour une exposition temporaire à l’occasion du MIMA 2015. Les images sont exposées sur tout le littoral de la Cité balnéaire L’Estartit.

Tous nos remerciements à la Municipalité de l’Estartit, la Catalogne, et le Club de Plongée Les Illes qui assurent chaque fois toute notre logistique avec un accueil chaleureux et un professionnalisme exemplaire – www.hotellesilles.com – info@hotellesilles.com –  + 34 972 751 239

Les Iles Medes – Medes Islands (in english)

Medes Islands – L’Estartit

The Medes Islands (or Illes Medes in Catalan and Islas Medas in Spanish) form an archipelago of seven islands and a few uninhabited islets a little less than a kilometer from the seaside resort of L’Estartit, on the Costa Brava, Catalonia (Spain) in the Mediterranean Sea. The islands are now part of the Montgri Nature Park, the Medes Islands and the Baix Ter.

The total area of the islands is about 21 hectares. There are no harbours or beaches on these islands. The remains of shipwrecks testify to a very ancient human presence. And if these islands were once used as a base for piracy, they are uninhabited since 1934.

The archipelago is a protected area for the entire land area as well as for 511 hectares of sea surface surrounding the islands. The ban on fishing dates back to 1983 and the total protection of fauna and flora dates back to 1990. Dolphins stay there regularly.

The great diversity of underwater fauna present in the Medes Islands constitutes a complex ecosystem, due to the heterogeneity of different types of bottoms and environments that generate a wide variety of ecological niches occupied by different species that are adapted to them.
The prohibition on extracting any type of resource from the strictly protected area has resulted in high densities of species, mainly fish, which are rare in other locations. This is why the Medes Islands have become a mandatory stop for all divers in the world.

PHOCTOPUS went diving for the first time in this Marine Protected Area in November 2011. The images are surprising in an environment very sensitive to the current, in depths sometimes exceeding 40 meters, with an abundance of fauna to watch the groupers. The underwater caves and the multiple cavities of these islands allow us to play with lights and darkness that highlight the colors of the gorgonians.

In 2012, PHOCTOPUS participated for the first time in the international underwater photography competition, MIMA (MEDES, IMATGE I MEDI AMBIENT). On 5th June 2013, under the presidency of Christian PETRON, they won the Environment and Originality Prize. This is their first international participation under the colours of the Monegasque Federation of Underwater Activities (FMAS). Bringing an environmental prize back to Monaco remains a great reward that will allow them to attend the MIMA Challenge every year until the end of the competition in 2016 to give priority to the preservation of the environment.

From 21st May to 15th June 2015, PHOCTOPUS is selected by the City of Estartit for a temporary exhibition on the occasion of MIMA 2015. The images are displayed on the entire coastline of the seaside resort L’Estartit.

Our thanks to the Municipality of Estartit, Catalonia, and the Diving Club and Hotel Les Illes, who always provide all our logistics with a warm welcome and exemplary professionalism
– www.hotellesilles.com – info@hotellesilles.com – + 34 972 751 239

L’Estartit, le Parc National de Montgri

L’Aire Marine Protégée des Iles Medes

Chapon de Méditerranée – Mediterranean scorpion-fish

MONACO Hebdo
20 juin 2013

NICE MATIN
28 Juin 2013

Revista El Montgri
Febrer 2013

Méditerra L’Estartit
mima 2015

FESTIVAL INTERNACIONAL
MIMA 2015

Sipadan Malaisie 2018 – Sipadan Malaysia 2018

Sipadan Malaisie 2018 – Sipadan Malaysia 2018

Sipadan Malaisie 2018 – Sipadan Malaysia 2018
Sipadan Malaisie 2018 – Sipadan Malaysia 2018 (en français)

Sipadan, Malaisie, du 9 au 25 août 2018

Trois jours de voyage pour atteindre Semporna, sur la côte Est de Sabah, sur l’ïle de Borneo, via Kuala Lumpur et Tawau.

L’île de Sipadan est à 1 heure 30 mn de speed boat (soit 60 km) de Semporna. Une île perdue dans l’Océan Indien, la mer des Célèbes. C’est un endroit méconnu, un sanctuaire des tortues marines.

33 plongées du 9 au 25 Août 2018 au bout du monde… s’il existe un paradis sous-marin, on ne devrait pas en être loin.

Sipadan est explorée par le Commandant Cousteau avec la Calapyso en 1988. Emerveillé, il aurait dit « C’est une œuvre intacte ».

Un rêve de plongeurs, une incroyable diversité et l’abondance de la faune marine, des bancs de barracudas tourbillonnants, des multitudes de tortues, des milliers de poissons argentés, des carangues à gros yeux, des requins, des coraux, des poissons perroquets à bosse.

La règlementation est stricte sur Sipadan. L’île est gardée par l’armée avec un couvre-feu imposé après 18 heures sur toute la région. Il est impossible de dormir sur Sipadan, la seule solution est de retourner à Semporna où de pouvoir rester sur l’ïle touristique voisine de Mabul, à 25 km. L’enregistrement est obligatoire pour chaque personne qui débarque pour limiter le nombre de visiteurs à 120 plongeurs par jour, destiné ainsi à préserver l’éco-système.

Après 21 plongées consécutive sur Sipadan, notre guide nous propose de visiter « Turtle Tomb ». En 1989 Cousteau tourne un documentaire intitulé « Le spectre de la tortue ». Il présente des images extraordinaires de la grotte abritant un cimetière de tortues avec des crânes et carapaces blanchâtres sur fond sablonneux. Egarées dans les boyaux de la grotte, elles y auraient péri, asphyxiées, faute d’avoir pu retrouver la sortie pour revenir à la surface.

Phoctopus revient sur les trâces du Commandant Cousteau avec une immersion de 45 minutes, à 25 mètres de profondeur, dans l’obscurité absolue. La progression se fait très méthodiquement avec le guide et les seuls signaux sonores, sans aucun fil d’Ariane. Seules nos lampes nous permettent de comprendre que nous sommes bien seuls au milieu de nulle part, les images sont réalisées à 6000 ISO, elles deviennent uniques et spectaculaires.

Sipadan Malaisie 2018 – Sipadan Malaysia 2018 (in english)

Sipadan, Malaysia, 9-25 August 2018

Three days trip to Semporna, on the east coast of Sabah, on the island of Borneo, via Kuala Lumpur and Tawau.

The island of Sipadan is at 1 hour 30 mn speed boat (60 km) from Semporna. An island lost in the Indian Ocean, the Sea of Celebes. It’s a little-known place, a marine turtle sanctuary.

33 dives from 9 to 25 August 2018 at the end of the world… if there is an underwater paradise, one should not be far away.

 Sipadan is explored by Commander Cousteau with the Calapyso in 1988. Very impressed, he would have said «It is an intact art-work».

 A dream for any divers, an incredible diversity and abundance of marine fauna, walls of swirling barracudas, multitudes of turtles, thousands of silver fish, schools of big-eyed jacks, sharks, corals, bumphead parrotfishes and more.

The regulations are strict on Sipadan. The island is guarded by the army with an imposed curfew after 18.00 on the whole marine region. It is impossible to sleep on Sipadan, the only solution is to return to Semporna or to stay on the nearby touristic island of Mabul, at 25 km. Registration is mandatory for each person who disembarks to limit the number of visitors to 120 divers per day, designed to preserve the eco-system.

After 21 consecutive dives on Sipadan, our guide invites us to visit «Turtle Tomb». In 1989 Cousteau made a documentary entitled «The Tortle spectre». It presents extraordinary images of the cave housing a cemetery of turtles with whitish skulls and shells on sandy ground. Lost in the guts of the cave, they would have died, asphyxiated, because they could not find the exit to return to the surface.

Phoctopus returns to the Commandant Cousteau’s footsteps with an immersion of 45 minutes, at 25 meters of depth, in absolute darkness. The progression is done very methodically with the guide and the only sound signals, without any Ariane thread. Only our lamps allow us to understand that we are alone in the middle of nowhere, the images are made at 6000 ISO, they become unique and spectacular.

Sipadan reportage – Images Jürgen Freund

Sipadan Island, the Dive Mecca (Sabah Tourism)

Dans le banc des carangues – Within the Jack fishes